Quali HLM

Nos publications

Actualités

« Les résidences de l’OPH sont notre bien commun. Agissons ensemble ! »

Sybille d’Aligny succède à Daniel Courtès à la Présidence de l’OPH de Courbevoie. Elue au conseil d’administration depuis plus de 3 ans, elle apporte son expérience du développement durable. Entretien.

 

La gestion d’un OPH fait appel à des spécialités très diverses. Peut-on les réunir dans une même vision?

De la rénovation énergétique des bâtiments à la sécurisation de l’espace résidentiel, la gestion de l’OPH embrasse en effet une grande variété de spécialités techniques, juridiques, ou administratives. Lorsqu’on modèle un jardin ou une allée, on aborde les disciplines artistiques. Ces différents domaines ont comme objectif commun de contribuer à l’amélioration du cadre de vie. Ce sujet ne m’est pas inconnu : je m’y suis beaucoup consacrée en tant qu’architecte-paysagiste avant de devenir conseillère municipale déléguée au développement durable en 2014. Depuis 6 ans, j’ai l’occasion de mesurer le travail quotidien des équipes. Nous avons réalisé un travail important pour faire entrer le jardin dans les écoles, développer les pistes cyclables ou créer l’Agence Locale de l’Energie et du Climat (ALEC) pour rénover le parc résidentiel privé. Sans oublier les ruches installées, dans 1 premier temps, sur le toit du Centre Événementiel puis à l’entrée de notre Ville. Tous ces projets sont l’aboutissement de nombreuses rencontres avec les habitants. J’aborde mon nouveau mandat avec la même vision : c’est à nous tous, gestionnaires, gardiens d’immeubles et résidents, de prendre soin de nos lieux de vie. Des réponses concrètes et adaptées à chaque situation valent mieux que les promesses intenables. Cela suppose de travailler au plus près des réalités quotidiennes des résidents. Pour réaliser ce chemin, ils peuvent compter sur mon écoute et la disponibilité des équipes de l’OPH.

 

Quels sont les dossiers prioritaires des prochains mois ?

Nous devons poursuivre le travail déjà engagé en faveur de la performance thermique des logements, et ménager ainsi le budget des locataires. La rénovation des appartements est également un sujet incontournable : il faut la continuer tout en maintenant notre exigence de qualité.  À l’échelle d’un 3 pièces, les choses paraissent simples. L’OPH de Courbevoie ayant la responsabilité de plus de 4 000 appartements, la tâche se révèle ardue : cela nous conduit à maintenir un chantier permanent. Beaucoup a été fait par mon prédécesseur en faveur de la sécurisation des immeubles. Nous allons consacrer les moyens nécessaires à la délimitation des espaces extérieurs des résidences, en généralisant les badges d’accès notamment.  A plus long terme, il s’agira d’augmenter encore le parc résidentiel. Dans une ville déjà dense, la rareté et le prix des terrains constructibles rendent la mission complexe. Cependant, Courbevoie compte 23% de logements sociaux et nous comptons progresser encore.

 

La période délicate que nous traversons incite à l’initiative. Quels projets collectifs peuvent-être imaginés ?

Les mesures prises lors de la première vague de l’épidémie permettent à l’équipe de l’OPH de rester à l’écoute des habitants. Même s’il faut hiérarchiser les priorités, nous allons continuer à avancer : il nous appartient de gérer ensemble nos lieux de vie et la crise sanitaire ne doit pas nous empêcher d’ y penser dès maintenant. Nous entamerons prochainement une réflexion sur la création de jardins partagés ou de jardins familiaux en pied d’immeuble, comme cela a déjà été expérimenté dans l’une de nos résidences. D’ici-là, les personnels continueront de gérer et entretenir les immeubles en respectant les protocoles en vigueur. Je continuerai à visiter le parc de l’OPH dans les prochaines semaines afin d’en avoir une vision complète. C’est l’occasion d’échanger avec les gardiens d’immeuble et les locataires sur de nombreux sujets touchant à la vie quotidienne des résidences. J’encourage chacun à prendre rendez-vous pour me rencontrer sur place, évoquer les difficultés qu’il nous faut résoudre ensemble et, pourquoi pas, dire ce qui va bien !

Afficher les commentaires (0)

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!